Image default

Les précautions à prendre avant d’acheter un terrain à bâtir

Soyez prévenant dans l’achat d’un terrain pour construire votre maison. Cela vous permettra de réaliser votre projet conformément vos attentes. Il faut donc prendre les précautions nécessaires avant de conclure un contrat d’acquisition.

Vérifier l’état du lotissement et la viabilité du terrain

Le lotissement sur lequel se trouve le terrain que vous voulez acheter est un élément important à considérer. Il vous apporte plus de garanties. Il faut donc vérifier si le vendeur a déjà fait borner son bien foncier. Cette étape permettra de déterminer les limites de votre future propriété. Elle vous donnera, en prime, une idée claire sur le coût d’acquisition. Ces détails sont particulièrement d’une grande aide si vous achetez un terrain à bâtir à Nîmes. Et pour cause, les offres y sont nombreuses, et les escroqueries sont actuellement légion. Pour être plus sûr de votre choix, il est préférable de collecter le maximum d’informations sur le lotissement.

Un grand nombre d’agences s’intéressent de plus en plus à la promotion des terrains à bâtir à Nîmes. Cependant, si vous pensez faire une acquisition dans cette région du sud de la France, prenez en considération la viabilité du bien en question. Sachez seulement que si la zone est hors lotissement, vous devrez peut-être engager un lotisseur. Ce professionnel dans l’immobilier vous fournira tous les services nécessaires pour viabiliser votre future propriété.

Tenir compte de la topologie et de l’environnement

La vérification topologique vous aidera à connaître les caractéristiques du terrain à acheter. Cette procédure est, en effet, incontournable, ne serait-ce que pour vous préparer à d’éventuelles difficultés pendant la construction. Elle consiste à déterminer la nature de la surface qui peut être plate horizontale ou en pente. Si c’est le deuxième cas qui se présente, il faut sans doute réaliser des travaux de remblai et de nivellement.

L’étude topologique apporte aussi des précisions sur l’orientation de votre future propriété foncière. Il s’agit d’un élément important qui influe sur votre budget d’isolation ou de chauffage. Avec cette étape, vous pourrez également connaître la qualité du sous-sol. Cela est nécessaire pour déterminer le type de fondation à mettre en place.

Enfin, considérez l’environnement du milieu où se situe le terrain à acquérir. Pour ce faire, référez-vous à sa proximité avec d’éventuels facteurs polluants. Les industries, le chemin de fer et la route en font partie. De préférence, optez pour un secteur dont la qualité de l’air, de l’eau et du sol est acceptable. Des experts en la matière proposent leur service, il n’est pas superflu de faire appel à eux.

A lire aussi

Comment procéder à un réméré immobilier ?

Clarisse

Comment entretenir votre sanibroyeur ?

Angelique

COMMENT RECONNAÎTRE UNE BONNE COLOCATION A NANTES ?

Sonia

Plomberie : 1 Français sur 3 a un robinet qui fuit

Angelique

Pourquoi investir dans une construction locative ?

Irene

Une chaudière connectée qui fait elle-même son propre diagnostic

Angelique