Image default

Comment se loger en Polynésie française et être plus proche des habitants ?

Si vous désirez vivre une expérience authentique, plusieurs solutions d’hébergement vous permettront d’être plus proche de la population polynésienne au cours de votre séjour. Chacune d’entre elles possède ses avantages et ses inconvénients. Afin de déterminer celle qui vous convient le plus, il est donc nécessaire de prendre en compte toutes ces caractéristiques. Retrouvez donc dans le reste de l’article les différentes options possibles.

Les avantages de dormir chez l’habitant

Dormir chez l’habitant au cours d’un voyage Prestige Voyages Polynésie française vous permettra d’être plus proche de la population locale. Ce sera l’occasion de rencontrer les Franco-polynésiens et suivant la formule que vous choisirez, de partager leur quotidien.

Ce sera en plus, l’occasion de déguster aux mets locaux de manière traditionnelle. Comme le poisson frit vendu par les marchands locaux sur les étalages du bord des routes. Il y a aussi d’autres plats comme le poulet accommodé à la polynésienne et vendu dans les restaurants ambulants. En outre, l’hébergement chez l’habitant est une solution abordable.

Le couchsurfing, une solution choisie par de nombreux visiteurs

Le couchsurfing a été créé afin de promouvoir les échanges et le partage de culture entre les individus du monde entier. C’est une manière originale de rencontrer la population et de vivre son quotidien. Ces derniers vous proposeront une chambre d’amis ou bien, plus modestement, un canapé.
Il faut cependant réserver, car de nombreuses personnes optent pour cette solution en raison de la proximité avec les habitants et de la gratuité du logement. Vous aurez l’occasion de réserver un logement directement sur les différents sites qui existent sur la toile.

Les pensions de famille

Les pensions de famille font incontestablement partie des meilleurs choix pour partir à la rencontre de la population franco-polynésienne. C’est une solution très privilégiée par les vacanciers. Il y en a quasiment partout sur le territoire et les tarifs sont tout à fait abordables. Elles sont officiellement classées en deux catégories :

La chambre d’hôtes

La chambre d’hôte est principalement constituée par un appartement meublé qui se situe à l’intérieur ou à l’extérieur d’une maison familiale. L’établissement qui en dispose accueille les clients dans une ambiance conviviale et dans le respect de la tradition hospitalière polynésienne. L’établissement, en question, peut présenter jusqu’à 15 chambres avec une capacité maximale de 45 personnes (cela représente environ trois à quatre personnes par appartement). Ces dernières disposent d’ailleurs de salles d’eau et de toilettes individuelles (ou collectives).

Les farés d’hôtes

Les farés d’hôtes, quant à eux, sont des lieux de séjour qui se situent aux abords de la maison familiale et qui appartiennent à l’exploitant. Ce sont, plus précisément, des bungalows meublés dont les salles d’eau et les toilettes individuelles sont définitivement indépendantes de celles de l’exploitant. Les prestations incluent au minimum l’hébergement ainsi que le petit déjeuner.

Le camping, une solution d’hébergement abordable

Le camping est une solution assez inédite disponible dans certaines pensions de famille. Il peut donc être assez intéressant de demander au propriétaire de l’établissement si cette option est disponible. Certains campings disposent d’équipements sommaires, d’autres en ont de meilleurs (cuisines, sanitaires…).

Quelques informations supplémentaires

Bien qu’il soit possible de dîner dans les pensions, les plats ne sont pas forcément bon marché. Par ailleurs, il est fréquemment nécessaire de payer en liquide. Dernier détail, les pensions proposent des excursions permettant de découvrir les lieux d’intérêts situés dans les alentours. Ces sorties peuvent avoir lieu à pied ou en 4×4.

A lire aussi

Visiter les calanques pendant l’été

Irene

Voyage au Brésil : découvrez nos suggestions de destinations

Tamby

Lyon: une ville d’activité et de sortie

Alice

Vacances en famille à Madagascar : 2 sites de choix à ne pas louper

Sonia

Voyages aux Seychelles: 2 magnifiques îles à visiter

Sonia

Vacances de Noël en Islande : que faire à Reykjavík ?

Tamby